Olivier Gutfreund

A propos

Olivier est un vrai photographe naturaliste. L'observation, la recherche et la patience sont ses crédos. Au bout de l'attente il nous offre le charme, la douceur et la lumière. Tout est composé à merveille en intenses reflets de beauté sauvage. On devine dans chacune de ses photographies sa proximité et sa sensibilité envers la vie animale. Cet instant merveilleux où la vie se fige pour l'éternité et s'offre à nous avec une magnifique simplicité.

Les mots de l’auteur

Depuis mon plus jeune âge, je passe mon temps libre dehors. J’aime le bruit des feuilles mortes sous mes pas en automne, la nature ivre de séduction au printemps et les décors d’une blancheur immaculée en hiver. La nature est un besoin pour moi. Quand je suis après d'elle je me sens libre. J’y ai passé énormément de temps, chez moi entre l'Alsace et les Vosges, mais aujourd’hui je rêve de pays nordique, de bœuf musqué ou de chouette lapone. Je rêve aussi bien sûr de vous transmettre un peu de cette passion pour la vie sauvage, qui m'habite depuis tant d’années.

Interview express

Wilder Wall : La photo pour toi c’est un Art, une passion, une échappatoire, un message… ? Olivier : C'est une passion autant qu’une échappatoire. Seul dans la forêt je m’assois, j'écoute les bruits environnants, je suis à ma place… WW : Tu cherchais quoi ? Tu as trouvé quoi dans la photo nature & outdoor ? Olivier : Simplement à montrer au gens comme la nature est belle. WW : Vie sauvage, paysages, cultures ou outdoor ? Si tu devais choisir ? Changer ? Olivier : J’aime les animaux et les paysages, je suis moins intéressé et peut-être me sens moins légitime dans les autres univers. WW : Ton instant photo préféré ? Une anecdote ? Olivier : La rencontre avec le Grand-Duc ! Des années de recherche et des heures passées dans la montagne à récolter les preuves de sa présence, des soirées d’affût interminables et enfin je l'aperçois là, dans cette lumière … LE RÊVE. WW : As-tu un "Graal" photographique ? Tu le cherches, tu l'as trouvé ou approché ? Olivier : J'aimerais beaucoup saisir le Grand Tetra, de là à parler de Graal, je ne sais pas... ensuite le loup et le lynx sont de vrais mythes pour le photographe animalier. Et puis il y a tous les animaux que je n’ai pas encore mis en boite finalement ! WW : Pourquoi proposes-tu tes photos au public ? Cette exposition c’est important pour toi ? Olivier : « Montrer pour protéger » telle est ma devise WW : Nous cherchons tous l'émerveillement. Ici sur la galerie, demain sur nos murs, toi dans l’objectif ! En quoi cet émerveillement peut être utile au monde ? Olivier : Je me sens toujours si apaisé quand je regarde deux jeunes faons de chevreuil jouer face à moi ou ce grand-duc posé sur sa branche, hanté par la cour qu'il va faire à sa belle…. Ce sont des moments merveilleux où la nature nous calme et nous rend meilleurs à chaque rencontre. WW : Un dernier conseil pour améliorer notre relation à l’environnement, à la biodiversité ? Olivier : Ouvrir les yeux et essayer de mobiliser les jeunes générations, qui seront bientôt les gardiens de ce merveilleux jardin.

Toutes les photographies

De Olivier Gutfreund

Vos envies de nature

Univers photo

Collections

Ambiances

Thèmes

Sélections

Couleurs

Kaki

Sapin

Prairie

Terre

Savane

Sable

Fauve

Tournesol

Ara

Marine

Lagon

Ciel

Panda

Nuage

Neige

Ebène

Tirage

Orientation

7 photographies

TRIER